Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une existence bien ennuyante ((Reprise))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ophélia

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 20/04/2016

MessageSujet: Une existence bien ennuyante ((Reprise))   Jeu 6 Juil - 22:54

Aimer était facile pour les Fées. Mais tomber amoureuse de son âme soeur, était quelque chose d'inexplicable et surtout d'inévitable. Peu importe qui vous étiez, si votre âme soeur et vous tombiez amoureux, vous deveniez inséparables. Étant Dame de Compagnie, servir la Princesse Annielle était mon devoir; mais aimer le Prince Julian, était maintenant aussi normal que de respirer. Ce soir, je me donnerais toute entière à mon amant et demain, je devrai servir la Future Reine.



- Moi de même, ma douce et tendre, murmura mon adorable rubéen.



Sa peau contre la mienne était aussi addictive que le plus délicieux des vins. Ses baisers étaient plus doux que le plus frais des nectars. Son énergie s'accordait si bien avec la mienne et les battements de son coeur faisaient de même avec les miens. Malgré toute la peur que je pouvais ressentir, à l'idée de perdre ma virginité avec un homme que je ne connaissais que depuis quelques heures; j'étais plus que prête. Je voulais qu'il me touche, je voulais qu'il me fasse sienne et qu'il m'aime.



- Je vous aime Ophélia et je vous aimerai toute ma vie, roucoula mon prince, à mon oreille.



Son souffle chaud caressa ma peau sensible. Je vis mon amant retirer son pantalon, révélant un sexe tendu. Son regard se plongea dans le mien, alors qu'il m'embrassait avec passion. Je nouai mes bras autour de son cou, l'attirant contre moi, répondant avec la même passion à ses baisers. Je sentais mes joues devenir de plus en plus chaudes et roses. Je pouvais sentir chaque parcelle de mon corps s'électriser au contact de sa peau. Je poussai un doux soupir de plaisir.



- Juste ce soir, oublions qui nous sommes, soufflai-je.



Sans lui laisser le temps de répondre, je nous renversai dans le lit. Je paraissais svelte et petite, mais mon entraînement de Chevalier, m'avait au moins donner une grande force physique. Je me retrouvai assise à califourchon sur le bas ventre de Julian. Mon intimité humide pressée contre son bas ventre, je m'étendis sur son torse et l'embrassai amoureusement. Ma petite main glissa sur son torse, à sa cuisse et enfin son membre. J'entamai un doux va et vien contre son sexe, avant de le positionner à l'entrée de mon antre. Je me relevai un peu, avant de me laisser descendre doucement contre son membre. Ce dernier étira les parois de mon intimité, m'arrachant un cri de douleur au début, puis de plaisir; lorsque je me mis à danser du bassin contre lui.



Quelques moments plus tard, mes mains étaient agrippées contre ses épaules musclées et ses mains contre mes hanches. Je finis par le relever contre moi, gardant son sexe en moi, me pressant contre son torse solide. Mes lèvres prirent les siennes, avant de glisser dans son cou, alors que je poussais de petits cris de plaisir. Rien n'était aussi bon que de se faire aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une existence bien ennuyante ((Reprise))
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume de Fal-
Sauter vers: