Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée dans une nouvelle vie (reprise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan
Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2016

MessageSujet: Arrivée dans une nouvelle vie (reprise)   Jeu 7 Juil - 14:02

J'avais regardé Emerick quitter les lieux, la gorge serrée. Les possibilités qu'il ne revienne pas étaient plutôt grandes. Je ne savais pas comment me sentir. Après tout, si le roi d'Argent refusait cette demande à son fils, je gagnais. Cependant, quelqu'un que j'aimais beaucoup plus que moi-même perdait absolument tout. Et je savais que sa tristesse serait dévastatrice, et non seulement pour lui. Pour le moment, il n'avait plus ses pouvoirs, ce qui était une bonne chose, car il ne pourrait pas saccager le royaume avec une puissante tempête. Mais je ne savais pas si ça allait rester ainsi longtemps. Je pourrais bien évidemment sceller sa magie en lui, mais je lui avais toujours promis que jamais je n'en viendrais à ça. Étrangement, je sentais que je n'allais pas avoir le choix. Kesley avait déjà de la difficulté à gérer une situation normale, je n'imaginais pas lorsqu'il allait réaliser qu'Emerick et lui, c'était totalement impossible.


Je me penchai afin de prendre mon petit frère dans mes bras, le serrant fortement contre mon coeur. Ainsi endormi, son visage était tellement serein. Cependant, à la minute où il se réveillerait, je savais fortement que j'aurais droit à une crise. Je croisai donc mes bracelets avec difficulté afin de retourner à Émeraude.


J'apparus dans la cours, exactement au même endroit où j'étais disparu quelques instants auparavant. Je pivotai rapidement sur moi-même, cherchant ma femme dans la cour. Je la vis un peu plus loin, amusant la petite Ema et son amie Gaïa. Je ne pus m'empêcher de sourire devant son instinct maternel. J'allai donc la rejoindre, gardant toujours Kesley contre moi. 


Tu t'es fait de nouvelles amies ? dis-je moqueusement.


Ellana se retourna alors vers moi, et j'en profitai pour déposer un doux baiser contre ses lèvres. Son regard inquiet se baissa aussitôt vers mon frère, mais il allait bien. Il devait seulement récupérer maintenant. 


Salut Ema, salut Gaïa, souriais-je aux deux jeunes élèves.


Elles rougirent aussitôt, avant de s'enfuir vers l'intérieur. Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire devant la situation. En effet, lorsque je m'adressais aux élèves d'Émeraude, je devais toujours affronter cette gêne qui les prenait soudainement. Ils savaient que j'étais le Chef, et ça devait quelque peu les impressionner. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Ellana

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Re: Arrivée dans une nouvelle vie (reprise)   Sam 9 Juil - 19:29

À peine avais-je dis que Kesley était vivant, Nathan venait de reporter son attention sur mon ami Argentais. Mon corps restait pressé contre le sien, alors que mon mari foudroyait du regard le prince d'Argent. Ce dernier tentait de rammener mon âme soeur à la raison. N'aimant pas les conflits, je restais silencieuse.


- T'en profiteras, c'est la dernière fois que tu le reverras, dit Nathan.


Son attitude changea, mais il sembla se calmer. Brusquement, je me sentis poussée derrière lui, alors qu'une saccoche de nourriture et une gourde d'eau apparurent. Il allait partir. Et me laisser seule ici. C'était égoïste de ma part, je sais, mais une partie de moi, aurait aimé l'accompagner. Mon amour croisa ses bracelets magiques et fit apparaitre son tourbillon.


- Après toi, dit-il platement à Emmerick.


Mon ami d'enfance entra dans le vortex, suivit de mon mari. Mon coeur se serra lorsque le tourbillon disparut. Doucement, j'essuyai une larme sur ma joue. L'idée d'être loin de l'amour de ma vie, ne serait-ce que pour quelques heures, me rendait extrêmement soucieuse. Je me retournai et fis face, pour la première fois, à l'armée d'Émeraude. Mon regard croisa celui d'une fée, j'y vis presque une haine de vivre, ce qui me fit frémir. Elle s'avança vers moi, mais me fit dos après quelques pas, pour se retourner vers les soldats verts. Ses cheveux roux flottaient dans le vent.


- Retournez à vos occupations! Tout de suite! lança-t-elle d'une voix forte.


La fée commença à disperser ses frères et soeurs d'armes et retourna vers le Hall. Les autres me lançèrent un dernier regard et partirent. Une seule femme resta, la jadoise qui avait calmé mon mari. Elle s'avança vers moi, prit ma main dans la sienne et m'offris un sourire rassurant.


- Soyez la bienvenue à Émeraude, Ellana des Elfes, murmura-t-elle.


Je lui fis la révérence et la laissai partir. Je me retrouvai seule, finalement dans la cour d'un château, dont je ne connaissais rien. Je fis un tour sur moi-même et vis un petit étang. Je m'y dirigeai et vis deux petites filles tout près de ce dernier.


- Bonjour, dis-je de ma petite voix douce. Que faites-vous?


- De la magie, me répondit la plus jeune des deux. En faites-vous?


J'eus un brillant sourire, avant de prendre place sur un petit rocher, afin d'être à la hauteur des gamines. J'ouvris la main et fis apparaître une petite fleur rose dans ma paume. Les deux petites poussèrent une exclamation d'admiration. Je plaçai la fleur dans les cheveux de la petite jadoises. Cette dernière me fit un petit sourire.


- Je suis Ellana, quels sont vos noms?


- Moi, c'est Ema, mon papa est le chevalier Aden et elle, c'est Gaïa, elle a pas de papa, dit la plus petite.


Mon coeur se serra de tristesse pour la petite jadoise, mais, je me dis qu'elle venait de trouver une bonne famille en l'ordre d'Émeraude. Je me mis à faire apparaître fleurs et papillons pour les amuser. Après quelques minutes, je ressentis la présence de mon âme soeur.


- Tu t'es fait de nouvelles amies? lança moqueusement la voix de Nathan.


Je me retournai et vis mon amour près de moi. Ses lèvres vinrent se presser aux miennes, pendant un petit moment. Je brisai le baiser pour baisser un regard inquiet sur Kesley, endormi dans les bras de son frère. Après un court examen magique, je fus soulagée de le savoir en vie et en santé.


- Salut Ema, salut Gaïa, dit mon mari, à mes deux amies.


Les jeunes filles rougirent de gêne, avant de prendre leurs jambes à leurs cou. J'eus un petit sourire, alors que Nathan éclatait d'un rire franc. Je me levai de mon siège et me penchai sur Kesley. J'illuminai l'une de mes paumes et la passai au-dessus de lui. Il...


- Il n'a plus de magie? demandais-je, horrifiée. Va-t-il la récupérer?


Je levai un regard inquiet sur mon amour et posai ma main sur sa joue. Elle était humide. Avait-il pleuré? Sans blesser mon beau-frère, je pressai mon corps contre celui de Nathan et posai mon front sur le sien. Je fermai les yeux un instant, afin de faire taire mon inquiétude. Lorsque je rouvris les yeux, ceux de mon mari se noyaient dans les miens. Mes lèvres se posèrent sur les siennes, alors que ma main allait fourrager dans ses cheveux bouclés.


- Je n'aime pas t'avoir loin de moi, chuchotais-je.


Puis, je me rendis compte que le prince d'Argent manquait à l'appel. «Où est Emmerick?» demandais-je à mon époux par la pensée. S'était-il battu contre mon mari et avait perdu? Était-il simplement retourné chez lui? Mon regard se perdit dans les noisettes de mon amoureux. Je cachai mon visage dans son cou, soudainement au contact de sa peau, mon corps eut soudain besoins du sien. Mes lèvres allèrent caresser sa peau sensible, avant que mon petit nez n'aille titiller son oreille pointue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2016

MessageSujet: Re: Arrivée dans une nouvelle vie (reprise)   Sam 30 Juil - 22:51

Malgré le fait que je tentais de paraître détendu, je savais bien que ma femme ressentait mes réelles émotions. Elle savait que j'étais très inquiet pour Kesley, même si je le savais en sécurité dans mes bras. Sans magie, je ne pouvais pas garantir son avenir. Il était un très bon soldat, quoique désobéissant quelques fois. Il savait très bien se battre avec des armes. Mais comme sa magie l'avait abandonné et que je ne pouvais pas garantir son retour... Je songeais à le retourner chez notre père. Cependant, c'était une décision que j'étais incapable de prendre seul. Devais-je parler à Aden, à Célestia, ou alors à ma femme? Cela était rare, mais j'étais incapable de trouver la bonne chose à faire.


Ce fut la main illuminée de ma femme par-dessus le corps de Kesley qui me tira de mes pensées. Avait-elle remarqué mon absence, ou alors était-ce tout simplement passé inaperçu?


- Il n'a plus de magie? me demanda subitement Ellana, d'un ton visiblement brisé. Va-t-il la récupérer?


Je voulus hocher positivement la tête afin de la rassurer, mais j'étais incapable de lui mentir. Le problème était que je n'avais aucune réponse à sa question. Et ça me faisait affreusement mal. Je savais que Kesley avait travaillé incroyablement fort afin d'apprendre à canaliser son énergie de la bonne façon. Tout cela me semblait maintenant pour rien. En fait, j'en venais à me demander si j'avais fait le bon choix en le faisant venir à Émeraude. Je me sentais coupable de tout ce qui lui arrivait.


Mon épouse posa sa main sur mon visage, comme pour me réconforter, et je tentai un bref sourire afin de la rassurer. Elle se colla alors contre moi, et posa son front sur le mien. J'en profitai afin de me nourrir de son énergie et de celle de ma petite Alice. En ce moment, c'était les deux seuls êtres qui m'empêchaient de me rouler en boule et d'éclater en sanglots.


J'ouvris soudainement mes yeux, croisant alors ceux remplis de douceur de mon hybride favorite. Je me noyai alors dans son baiser, tandis que sa main jouait dans mes cheveux, accrochant ma petite oreille pointue au passage. Je fermai les yeux en frissonnant de plaisir.


- Je n'aime pas t'avoir loin de moi, me murmura tendrement mon épouse.


Je gémis sous sa tendresse, ayant soudainement envie d'elle. « Où est Emerick? » me demanda ma copine par l'entremise de la pensée. Je posai un regard désolé dans le sien, ne sachant pas du tout quoi lui dire. Heureusement, elle cacha son visage au creux de mon cou, ne m'obligeant pas à fournir de réponse. Ses lèvres chaudes contre la peau de mon cou ne firent que m'inciter davantage à lui faire l'amour. Cependant, la goutte qui fit déborder le vase fut son petit nez se frottant avec envie contre mon oreille.


Je me défis doucement de son étreinte, avant de lui faire un clin d'oeil. Je posai mes lèvres en un tendre baiser contre sa chevelure, puis je lui offris un sourire aguicheur.


- Tu viens? Je vais aller le porter dans sa chambre, lui dis-je d'une voix rauque.


Je ne la laissai pas répondre. De toute façon, je savais qu'elle me suivrait. Je me dirigeai donc vers les grandes portes, pour ensuite monter rapidement à l'aile des chevaliers. Je me rendis à la chambre de Célestia et j'en ouvris magiquement la porte. Je déposai mon frère contre son petit lit, puis j'allumai magiquement la chandelle contre la table de chevet. J'embrassai son front avec tendresse, puis je me retournai vers mon épouse. Je la soulevai alors dans mes bras, un léger sourire aux lèvres.


- Si tu savais depuis combien de temps j'ai envie de toi, lui râlais-je.


Mon regard noisette bien encré dans le sien, je la transportai jusqu'à ma propre chambre, claquant brusquement la porte derrière nous. Je déposai la femme de ma vie avec tendresse contre mon lit. Je grimpai aussitôt par-dessus elle, caressant son visage du revers de la main.


- Et toi? soufflais-je alors. As-tu envie de moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Ellana

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Re: Arrivée dans une nouvelle vie (reprise)   Mer 10 Aoû - 0:40

Rien ne me rassurait plus que de savoir mon mari et son frère étaient saufs. Nathan se défit de mon étreinte, me faisant un clin d'oeil coquin. Mon coeur se mit à débattre dans ma poitrine. Ses lèvres se pressèrent contre mon crâne, le simple contact de sa peau contre moi suffisait à me donner envie de lui.


- Tu viens? Je vais aller le porter dans sa chambre, dit mon âme soeur, d'une voix rauqe.


Ne me laissant pas répondre, Nathan se releva avec son frère dans ses bras et e dirigea vers les grandes portes. Je le suivis comme son ombre, dans le château, dans l'aile des Chevaliers et dans la chambre de Kesley. Mon mari posa mon beau-frère dans son lit, avant d'allumer une chandelle. Il posa un baiser presque paternel sur le front de Kesley, avant de se retourner vers ma personne. Je fus alors soulevée de terre, dans les bras musclés de Nathan, un sourire brillant illuminant son visage.


- Si tu savais depuis combien de temps j'ai envie de toi, râla-t-il.


Son regard noyé dans le lagon de mes prunelles, mon mari me transporta telle une nouvelle mariée dans sa chambre. Il ferma la porte en la claquant et me déposa avec douceur sur son lit. En moins de deux, Nathan était par-dessus moi, sa main caressant ma joue. Rien ne saurait assombrir mes pensées en ce moment.


- Et toi, chuchota-t-il. As-tu envie de moi?


En toute réponse, j'attirai son beau visage vers le mien et pressai mes lèvres contre les siennes, en un baiser fiévreux. Mes mains encadraient son visage, avant de voyager vers sa tunique, la tirant vers le haut, afin de la lui retirer. Je finis par lui enlever, ne lui laissant que son pantalon, dans lequel une bonne bosse s'était formée. Je sentais mon intimité devenir de plus en plus chaude et humide, alors que mon désir grimpait. Je relevai mon visage et allai caresser son oreille avec mon nez, mes mains jouant avec le lacet de ma robe.


- Tu sais, soufflais-je. On a jamais profité de notre nuit de noce.


Mes joues étaient rosies, alors que je lançais un regard aguicheur à Nathan. L'idée de le ravoir en moi, de sentir son corps contre le mien, me remplissait d'excitation. J'avais plus qu'envie de lui, j'avais besoins de lui. Je pris ses mains et les posai sur les lacets de ma robe, alors que j'allais défaire ceux de son pantalon, le dénudant complétement. Je mordis ma lèvre inférieure en voyant son membre massif sortir de sa prison. Ma petite main entoura son sexe et j'entamai un lent mais puissant va et vien.


- Je t'aime, Nathan d'Émeraude, gémis-je doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Admin
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2016

MessageSujet: Re: Arrivée dans une nouvelle vie (reprise)   Mar 21 Fév - 17:08

Je savais qu'Ellana ne parlait pas beaucoup. Du moins, pas de ses émotions. C'était ainsi qu'elle avait été élevée. Sans doute serais-je comme elle si j'avais vécu parmi les Elfes aussi longtemps. Mais ce n'était pas le cas. J'avais donc toujours été plus humain qu'un être des forêts dans mes manières et mes façons d'agir. Ce qui me rapprochait beaucoup plus de mes hommes, en fin de compte. Et ce qui me permettait également de comprendre mes soldats sylvestres. Mêmes les Fées ! Même si elles ressemblaient beaucoup plus aux humains une fois sans leurs ailes. Ma femme était très discrète donc. Elle répondit à ma question par un simple baiser, mais qui pour moi voulait tout dire. Elle me débarrassa bien rapidement de ma tunique, et je ne pus m'empêcher de l'admirer. En elle grandissait ma fille. Je ne pouvais pas être plus heureux. Je fermai les yeux de bonheur tandis que son petit nez alla se frotter contre mon oreille pointue. 


- Tu sais, murmura-t-elle alors. On a jamais profité de notre nuit de noces. 


Elle avait raison. Je lui lançai un regard surpris, mais je voyais bien qu'elle me voulait de la même façon que moi en ce moment. Je délaçai suffisamment sa robe pour avoir une vue sur sa poitrine, qui était si magnifique. Sa main à elle alla se poser sur mon membre douloureux, ce qui me fit gémir. Elle était vraiment la femme de ma vie.


- Je t'aime, Nathan d'Émeraude.


Je hochai doucement la tête de haut en bas, avant de m'emparer de ses lèvres avec passion. Ma main se glissa sous ses jupons, afin de commencer à s'attaquer à son petit bouton de chair, mais une vague de peur m'envahit subitement. L'un de mes hommes était en danger. Je me redressai, ayant perdu toute envie envers ma femme. J'enfilai rapidement mon pantalon et ma tunique, les laçant sur le vif. Ma femme s'était redressée, lisant probablement dans mon esprit. Elle aussi, se rhabillait. 


« Nathan, j'vais tuer la Reine, résonna la voix d'Aden dans mon esprit. Prends soin de ma fille. »


Pardon? J'écarquillai les yeux, enfilant alors mes bottes. Je me saisis de la main de ma femme, avant de créer un vortex et de réapparaître selon l'énergie de mon soldat. Sa fille était entre lui et la reine, et derrière lui je pouvais voir une femme qui m'était totalement inconnue. Que se passait-il ici? Une chose était sûre, c'était que j'étais la seule personne à pouvoir régler le tout. Je jetai un regard à l'assemblée. C'était le jour des exécutions. Je fus surpris de voir certains soldats paumes levées en direction de la reine, et d'autres en direction de leur frère d'armes. Je haussai un sourcil. 


- Le Code dit clairement qu'un Chevalier ne doit pas s'attaquer à un membre royal, dis-je d'une voix sèche, mais forte. 


Les mains levées en direction de la reine se baissèrent aussitôt, et je reçus les excuses de plusieurs chevaliers dans mon esprit. Mais je ne leur en voulais pas. Ils semblaient plutôt avoir tenté de défendre leur frère, ce que je trouvais honorable. Mais je n'étais pas là pour prendre un parti. Je voulais désamorcer le conflit. 


- Le Code dit également qu'il faut soutenir nos frères d'armes, à la vie à la mort.


Je notai tout de suite les mains qui se baissèrent. Ils allaient m'entendre parler. Peu importe ce qu'Aden avait fait, s'ils ne voulaient pas le soutenir, ils n'avaient pas le droit de l'attaquer. Le rire de la reine résonna alors dans mon esprit. Je me tournai vers elle, prêt à l'affronter.


- Sire Nathan, sauf votre respect, mais vous ne pouvez interférer dans l'exécution d'un prisonnier, dit-elle d'un ton supérieur.


À la surprise de tous, j'armai mes mains à mon tour. Cette fois, mes hommes n'avaient pas le choix de me seconder. J'étais leur chef. Bien plus que l'était cette reine. Les soldats les plus vieux grimpèrent sur l'estrade, se déployant en éventail entre Mylena et Aden. 


- Vous perdrez votre poste, pesta-t-elle alors.


- Pour mon frère, je m'en fiche, répondis-je sur le même ton.


Je m'insérai alors dans son esprit. Elle voulait tuer la femme que cachait Aden pour meurtre. Elle voulait la faire démembrer. Cette simple pensée me donna envie d'être malade. En tant qu'Elfe, je détestais ce genre de violence. Je ne respectais pas cette femme, puisqu'elle avait réinstauré la peine de mort, détruite depuis longtemps par de grands rois. Elle avait brisé cette paix que nous connaissions entre les royaumes. 


« Elle est enceinte, Nathan, parvint la voix de ma femme dans mon esprit. »


- Et la loi stipule clairement que vous ne pouvez exécuter une femme portant la vie en elle, ajoutais-je alors d'un ton solennel. Vous devez reporter la sentence. 


Ça me donnait neuf mois. Neuf mois pour ne pas que la femme qu'aimait Aden ne meurt. J'étais certain de pouvoir trouver une solution. Il me fallait simplement un peu d'aide. 


- Nathan a raison, Mylena, se prononça enfin le roi. 


- Et comme stipule la nouvelle loi, Nathan sera exécuté pour avoir remis en doute la parole de la reine, et de l'avoir humiliée devant tous. La peine qui devait s'appliquer à Noëlle s'appliquera donc à Sire Nathan d'Émeraude.


- NON! hurla ma femme.


Je fronçai les sourcils, mais je laissai les soldats m'empoigner solidement. Mon regard croisa un instant celui d'Aden. Il ne savait pas quoi faire. Mes chevaliers non plus, d'ailleurs, puisque personne ne réagissait. Heureusement, mon petit frère n'était pas là. Il était dans sa chambre, endormi. Il n'aurait pas à assister à ce spectacle atroce. Bien rapidement, je fus attaché par les poignets et les jambes, au milieu de la cours d'Émeraude. La foule huait la reine. Il fallait dire que j'étais très apprécié par les habitants d'Émeraude, puisque j'allais toujours donner un coup de mains aux champs. 


« Ne faites rien, commandais-je à mes chevaliers. C'est un ordre. »


Je sentis la rage de plusieurs, alors que les chevaliers absents commençaient à faire leur apparition sur place. Je sentis la fougue d'Arya. Je savais qu'elle avait envie de tuer les soldats en ce moment, mais je savais qu'elle ne désobéirait jamais à l'un de mes ordres. Aucun de mes hommes ne le ferait. Ellana était retenue par deux hommes, et c'était la même chose pour Aden et la jeune femme rousse qui l'accompagnait. Elle me disait quelque chose... La reine leva la main. Lorsqu'elle l'abaisserait, ce serait la fin de ma vie. Mais je n'avais pas peur. 


- ASSEZ! tonna le roi, ce qui stoppa le geste de Mylena. 


Il se leva subitement, afin d'aller donner une bonne claque à sa femme. J'écarquillai les yeux devant la scène. Même elle était abasourdie. Elle disparut en une pluie d'étoiles, alors que le roi se raclait la gorge.


- LIBÉREZ-LES ! hurla-t-il alors.


Les soldats semblaient incertains. 


« Maintenant, dis-je à mes soldats, sachant que nous étions en supériorité. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée dans une nouvelle vie (reprise)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée dans une nouvelle vie (reprise)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée dans une nouvelle ville.
» Arrivée d'une nouvelle recrue
» Arrivée dans sa nouvelle maison
» Arrivée dans le calme...En êtes-vous sûr? [Rp Adonis T. Nightsprings]
» Un départ dans une nouvelle région

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume d'Émeraude :: Château :: Cour du château-
Sauter vers: