Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Saving Grace (reprise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mykaëlle

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Saving Grace (reprise)   Jeu 9 Juin - 21:40

Décidément, il m'était impossible de comprendre cet humain. Chez mon peuple, c'était un honneur lorsqu'une femelle demandait à un mâle de porter ses oeufs. Particulièrement lorsque la Midjin était d'une apparence aussi unique que moi. Alors oui, sa réaction était vraiment insultante. Sans doute ne le voyait-il pas. J'étais encore une ennemie, assurément. Il me voyait encore certainement comme un soldat de l'Empereur, comme quelqu'un qui se faisait faussement ami avec l'ennemi. Je restais donc au sol, sourcils froncés, bouche légèrement entrouverte. Ou peut-être n'était-ce pas ça. Peut-être n'étais-je tout simplement pas assez jolie pour lui. Sans doute actait-il afin de me capturer et de me mettre à mort. Et il venait de s'en trahir. Il venait de s'en trahir en arrêtant subitement de marcher à ma proposition. Tu peux lui faire confiance Mykaëlle, me parvint la voix féminine dans mon esprit.


À ce moment-là, Alix se retourna afin de s'accroupir à mes côtés, étrangement armé d'un sourire aux lèvres. Je ne savais plus quoi penser. Après tout, il m'avait sauvé la vie... En même temps, il ne voulait pas que je porte ses oeufs. Et puis il y avait la voix de cette femme qui me parlait et qui me disait de croire en lui. Sa main glissa dans la mienne et il m'aida à me remettre sur pied, tandis que je restais dans l'incompréhension totale. 


Vous êtes humaine, Mykaëlle, aussi humaine que moi, entama l'homme à la tunique de métal d'une voix terriblement douce. Les Midjins sont des insectes et biologiquement, vous êtes l'inverse d'eux. 


Je le fixais, un sourcil haussé. Mes parents étaient des Midjins, donc j'étais exactement comme eux. J'étais loin d'être comme la vermine qu'il était. Pourtant, il avait l'air assuré et il continuait de me sourire. Les humains étaient simplement des êtres abjects, incapables de comprendre la supériorité de l'Empereur. Je n'étais pas comme eux, loin de là. Je ne comprenais pas pourquoi il s'obstinait à me voir comme telle. Malgré tout, il réussit à adoucir mon incompréhension en posant ses lèvres contre mon front. À ce moment, une puissante chaleur pénétra mon corps puis mon coeur, et je me calmai sur-le-champ. Sa main se faufila dans la mienne et il m'entraîna vers le tas de pierres que je pouvais voir au loin. Toutes les questions avaient quitté mon esprit, et je me sentais beaucoup plus légère, mais également en sécurité. Après tout, il avait peut-être raison. Peut-être que mes parents Midjins n'étaient simplement pas mes parents biologiques.


Après plusieurs minutes, nous arrivâmes à ce qui semblait être une vieille habitation humaine démolie. Il était possible de voir les vestiges de certaines pièces. Je me retrouvai bien rapidement assise sur une grosse pierre, et je ne pus m'empêcher de lever les yeux vers cet homme auréolé d'une douce lumière blanche. Il semblait serein, particulièrement pour quelqu'un qui avait tenté d'aller nager avec sa tunique de métal à peine quelques heures auparavant. Je tentai d'aller voir dans sa tête, et je fus surprise de constater qu'il voulait m'apprendre la culture de son peuple. S'attendait-il à ce que je reste avec lui?


Les humains vivent en harmonie dans des royaumes, commença-t-il alors. Le couple royal, le roi et la reine, veillent au bon fonctionnement de la société. 


Je hochai doucement la tête de haut en bas, lui signifiant que je comprenais ce qu'il me disait. Je ne savais pas ce que c'était un roi ou une reine, mais je pouvais comprendre qu'ils jouaient approximativement le même rôle que l'Empereur sur Irianeth. La différence était qu'ils étaient deux. Je jetai un regard interrogateur vers Alix, commençant à faire certains liens dans ma tête.


Vous avez dit DES royaumes, réfléchissais-je à haute voix. Cela veut dire qu'il y a plusieurs rois et reines ?


Je devais probablement avoir l'air stupide, mais pour moi c'était entièrement logique ce que je venais d'avancer. Ce qui voulait dire que le continent de la vermine était beaucoup plus complexe que ce qu'on nous le laissait croire. Mais ce n'était pas ce qui m'intéressait. Je me fichais un peu de la façon dont ils dirigeaient l'endroit. En fait, mes questions s'orientaient beaucoup plus vers les émotions qui tiraillaient mon être en ce moment. Pourquoi mon corps se sentait-il attiré par le sien? Pourquoi est-ce que j'avais seulement envie de poser mes lèvres contre les siennes ? À peine quelques heures auparavant j'avais pensé que le geste servait à me transmettre un poison. Et voilà maintenant que c'était la seule et unique chose que je rêvais de faire.


Je me levai lentement, époussetant ma tunique en peau d'insecte. Je me surpris moi-même à poser par la suite mes deux mains sur le torse musclé du chevalier, puis je me hissai sur la pointe des pieds afin de me grandir. Mes yeux se perdirent un instant dans les siens, pour ensuite se refermer et laisser mes lèvres s'emparer avidement des siennes. Il m'était totalement impossible de comprendre mon propre comportement. Mais j'étais terriblement bien. J'y mis tout de même fin, baissant la tête honteusement.


Je ne comprends pas, murmurais-je en caressant mes propres lèvres du bout de mon doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Saving Grace (reprise)   Lun 16 Jan - 22:04

Pour un homme aussi désespéré que moi, l'idée d'enseigner la culture d'Enkidiev à cette nouvelle humaine était comme une bouée me retenant à la vie. Je ne savais pas si mes camarades étaient encore vivants, peut-être étais-je le dernier Chevalier en vie. Nah sûrement pas... Mais grâce à Mykaëlle, je reprenais peu à peu goût à la vie, vie qu'elle m'avait empêcher de terminer.


La jolie blonde hocha la tête, je pouvais voir qu'elle comprenait ce que je lui expliquais, mais que je devais garder un rythme lent, pour ne pas la perdre. Elle plongea un regard interrogateur dans mon regard patient. Mon coeur ne cessait de se débattre sous ma tunique, la lumière qui l'entourait brillait de plus en plus fort.


- Vous avez dit DES Royaumes, dit-elle. Cela veut dire qu'il y a plusieurs rois et reines?


Je ne sais pas si elle vit mon hochement de tête, mais je vis qu'elle commençait à comprendre et créer des liens entre toutes mes explications. Pourtant, elle semblait plongée dans un tas de réflexions, ne pouvant aller voir dans son esprit, puisqu'elle réfléchissait en Tanieth, j'attendis patiemment qu'elle me pose les questions.


Ce qui s'en suivit me surpris grandement, Mykaëlle se leva lentement et posa ses petites mains sur mon torse. Elle se mit sur la pointe des orteils et plongea un regard quelque peu perdu dans le mien. La belle dame finit par fermer les yeux et plaqua sa bouche contre la mien, m'embrassant avec passion. Je me laissai conquérir par le baiser, jusqu'à ce qu'elle le brise. Ma belle baissa la tête, honteuse.


- Je ne comprends pas, chuchota-t-elle.


Du bout de son petit doigt fin, mon âme soeur caressait ses lèvres magnifiques. D'instinct, je posai une main aimante sur sa joue, avant de relever son visage vers le mien. Je fus frappée d'une vision magnifique, l'auréole de lumière des âmes soeurs lui donnait un air de déesse. Mon autre main se posa doucement sur sa taille délicate, la rapprochant de moi. Je finis par reprendre ses lèvres dans un doux baiser langoureux. Cette fois-ci, elle ne me repoussa pas. Je ne brisai le baiser que pour reprendre de l'air.


- Il n'y a rien à comprendre à l'attirance et l'amour, belle Mykaëlle, soufflais-je. Il s'agit de l'un des plus grand mystère de l'Univers.


Avec toute la douceur du monde, je replaçai une mèche rebelle derrière son oreille, avant de reprendre ses lèvres avec amour. Je finis par la prendre dans mes bras, nouant ses jambes autour de ma taille. L'embrassant avec fougue et passion. J'étais peut-être amoureux, ou fou, peut m’importe.


- Vous êtes magnifique, Mykaëlle, râlais-je amoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaëlle

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Saving Grace (reprise)   Mar 21 Fév - 16:20

Je me sentais tellement étrange en ce moment, tout en étant affreusement bien. En fait, jamais je ne m'étais aussi bien sentie dans toute ma vie. Si, une seule fois. Lors de la naissance de ma petite Tessa. Lentement, je commençais à comprendre ce qu'était l'amour. Je ferais tout pour ma dragonne. Maintenant, je savais que je ferais absolument tout pour cet homme. Même si pour cela, je devais renier les miens. Devais-je réellement les appeler les miens? Jusqu'à aujourd'hui, j'avais toujours cru que j'étais une Tanieth. C'est en regardant la vermine que j'avais compris que mon corps était comme le leur. 


La main de l'homme contre ma hanche me fit sortir de mes pensées. Je relevai mon regard vers le sien, mais je ne pus rien dire. Ses lèvres se posèrent de nouveau contre les miennes, mais cette fois-ci, le baiser était beaucoup plus long, et je ressentais beaucoup plus d'émotions. 


- Il n'y a rien à comprendre à l'attirance et l'amour, belle Mykaëlle, dit alors le bel homme. Il s'agit de l'un des plus grands mystères de l'Univers.


Je hochai doucement la tête de haut en bas, alors qu'il repoussait l'une des mèches rebelles de mes cheveux. Ils étaient très mêlés. Parmi les insectes, j'étais la seule qui avait du poil sur la tête, et personne n'avait cru bon de me montrer comment m'en occuper. J'évitais donc de passer mes doigts dedans, puisque ça faisait très mal et que ça tirait. L'homme m'embrassa de nouveau, mais cette fois il me souleva de terre. Je me crus pratiquement avec Tessa, lorsque je volais et que je me sentais libre. J'étais libre. Voilà ce que j'étais avec cet homme. Je me sentais tellement bien, tellement moi. Je ne devais rien à personne. 


- Vous êtes magnifique, Mykaëlle, ajouta-t-il alors.


Je lui souris, plantant mon regard au creux du sien. Mon coeur battait la chamade dans ma poitrine. Mes mains se nouèrent derrière sa nuque. Il était vraiment beau. Étais-je capable de m'accoupler avec lui et ainsi pondre pleins d'oeufs? Je ne le savais pas. Je me figeai un instant, alors que la voix du maître me demandait de rentrer au bercail dans la langue des Tanieths. 


- Je dois partir, murmurais-je alors. Sinon, il viendra ici et vous... Il vous tuera. 


Je me défis de son étreinte, avalant avec difficulté. Mes yeux se remplirent de larmes à la simple pensée de son cadavre. Je ne voulais pas qu'il meure. Je voulais passer tout mon temps avec cet homme. Et avec Tessa. Je mis mes doigts dans ma bouche afin d'appeler Tessa d'un sifflement, mais ses mains se posèrent dans le creux de mon dos. Je relevai la tête vers lui.


- Je suis votre ennemie, soufflais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Saving Grace (reprise)   Dim 18 Juin - 17:44

Expliquer comment tout un monde fonctionnait à une femme, qui n'en savait rien, était épuisant. Mais je me savais capable de me plier à tout les désirs de la belle femme d'Irianeth. Et pas simplement parce qu'elle était la femme que les Dieux avaient choisis pour moi, mais aussi parce que l'idée de la savoir entre les griffes d'un empire qui pourrait la tuer m'inquiétait. Je voulais la garder avec moi, mais ne pourrait jamais la forcer à faire ce qu'elle ne voulait pas.


Le sourire de Mykaëlle illumina mon monde sombre. Nos regards se croisèrent, alors que le sien se plongeait au creux du mien. Mon coeur eut un autre raté, je voulais qu'elle reste avec moi. Ses mains allèrent se poser contre ma nuque, ça y'est, nous allions enfin nous aimer. Mais ma belle âme soeur figea dans mes bras. Son air changea.


- Je dois partir, chuchota-t-elle. Sinon, il viendra ici et vous... Il vous tuera.


Mykaëlle se brisa notre étreinte, ses yeux lilas devinrent luisant de larmes, mon coeur se serra. Je ne voulais pas qu'elle pleure. Je voulais qu'elle reste avec moi, que l'on puisse s'aimer. Et puis qu'il vienne, son maître, mourrir pour protéger mon âme soeur ne me faisait pas peur. Alors que la femme que j'aimais portait ses doigts à sa bouche, pour appeler sa monture, je ne pus retenir mes mains de se poser dans le bas de son dos. Son visage se leva vers le mien.


- Je sus votre ennemie, ajouta Mykaëlle, de sa petite voix.


Je secouai la tête. Si elle était mon ennemie, elle aurait tenté de me tuer, au lieu de me sauver. Mykaëlle n'était pas une adversaire, elle était simplement née du mauvais côté de l'océan. Ma main caressa sa joue, je plongeai mon regard dans le sien, qui brillait d'une lueur sage. «Ne partez pas, soufflai-je dans son esprit. Ce n'est pas moi qu'il tuera. C'est vous, lorsqu'il me verra dans votre esprit.»


- Vous n'êtes pas mon ennemie, Mykaëlle, chuchotai-je, la voix brisée. Vous êtes mon âme soeur... Vous êtes ma sauveuse, je n'avais plus envie de me battre et j'ai trouvé la raison. Restez.


Je ne lui laissai pas le temps de me répondre, car elle trouverait une raison de me faire plier à sa volonté, je l'embrassai avec amour. Tout en pressant mes lèvres contre les siennes, ma langue dansant avec la sienne, je lui envoyai un tas de vagues d'amour. C'était la première fois que je faisais cela.


-Laissez-moi vous aimer, la suppliai-je, tout bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaëlle

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Saving Grace (reprise)   Ven 23 Juin - 18:40

J'étais coincée. Je ne voulais pas retourner sur Irianeth et devoir affronter la colère de l'Empereur pour ma fuite. Mais si je restais ici, je savais très bien qu'il enverrait des troupes ennemies afin de me récupérer. Et puis, je savais très bien qu'il pouvait avoir le contrôle sur Tessa. Au départ, elle était supposée être sa monture, mais il me l'avait laissée, puisqu'elle était trop petite pour lui. Malgré tout, elle était branchée à la collectivité des insectes et savait très bien qui était son maître suprême. Je ne voulais pas la perdre. Je ferais absolument tout pour ma dragonne. Même retourner la tête basse dans ma contrée désertique. Et puis, il y avait cet homme, cet Alix, qui me perturbait. Je devais trouver une façon de nous déconnecter de cette chose qui nous reliait. Je voulais rester avec le chevalier, et je ne savais pas pourquoi. 


« Ne partez pas, chantonna-t-il dans mon esprit, tout en caressant ma joue. Ce n'est pas moi qu'il tuera. C'est vous, lorsqu'il me verra dans votre esprit. »


En fait, Kristof I était probablement déjà au courant de ma petite aventure avec cet homme. Je n'avais jamais appris à contrôler ma magie, donc je ne savais pas comment me soustraire à ses incursions en moi. J'allais créer une autre guerre, et je ne saurai pas dans quel camp me battre. 


- Vous n'êtes pas mon ennemie, Mykaëlle, me murmura Alix d'une voix rauque. Vous êtes mon âme soeur... Vous êtes ma sauveuse, je n'avais plus envie de me battre et j'ai trouvé la raison. Restez. 


J'ouvris la bouche pour lui répondre, mais je n'en eus pas le temps. Ses lèvres se posèrent contre les miennes en un baiser langoureux, une autre chose que je ne comprenais pas. La seule personne qui m'avait fait ça était l'Empereur, et je n'avais jamais pu associer ces gestes aux émotions qui me submergeaient en ce moment. Je me sentais terriblement bien en ce moment. 


- Laissez-moi vous aimer, gémit mon âme soeur. 


Comme si j'étais en transe, je hochai la tête de haut en bas. Je voulais rester avec lui. Je me fis toute petite dans ses bras et il me serra encore plus fortement contre lui. Ce que je faisais avec l'Empereur, ces relations physiques que nous avions, pouvais-je les avoir avec lui? Car je savais que ce que je faisais avec Kristof, il le faisait avec sa femme. Les gens en relation se devaient donc de faire ça. 


- On doit trouver le moyen de couper Tessa et moi de la collectivité, murmurais-je d'une voix à peine audible. 


Je relevai doucement la tête, avant de m'emparer des lèvres d'Alix avec passion. Mes mains parcoururent son torse afin d'aller délacer sa tunique, et de la lui retirer. 


- Je ne sais pas pourquoi je fais ça, soufflais-je d'une voix tremblante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Saving Grace (reprise)   Jeu 13 Juil - 22:42

Tous ces sentiments étaient nouveaux pour moi, mais cela devait être extrêmement troublant pour Mykaëlle. L'idée de la laisser partir vers chez elle, probablement Irianeth, me rendait malade. Je savais que si mon âme soeur partait, elle ne reviendrait pas. Personne n'avait rencontré l'Empereur, mais il n'était pas connu pour sa douceur. Ma jeune amie devait rester avec moi. Je la protégerais.


Doucement, la belle hocha la tête, se blottissant dans mes bras. Je serrai la jeune femme contre moi, encore plus fort. Tout semblait nouveau pour elle, presque épeurant. Je ne voulais pas la brusquer, de peur de l'effrayer.


- On doit trouver le moyen de couper Tessa et moi de la collectivité, chuchota Mykaëlle.


Son visage se releva vers le mien, ses lèvres se plaquèrent contre les miennes avec passion. Ses petites mains fines glissèrent sur mon torse, avant de délacer ma tunique et me la retirer. Mon coeur eut un raté, que faisait-elle? Moi qui me retenais et elle qui poussait pour que je laisse tomber mes défenses.


- Je ne sais pas pourquoi je fais ça, ajouta-t-elle, tremblotante.


Ne sachant quoi dire, les yeux toujours aussi ronds que des Onyx d'or, je haussai les épaules. Incapable de lui expliquer tout cela, je la serrai contre moi, en cherchant mes mots. Je levai son visage vers le mien et l'embrassai beaucoup plus tendrement qu'elle.


- Peut-être devrions-nous attendre, suggérai-je, doucement.


Avec un sourire amoureux, je soulevai ma belle dans mes bras, nouant se jambes autour de ma taille. Je l'embrassai avec amour, lui transmettant la plus forte des vagues d'amour. Je voulais qu'elle se sente aimée et en sécurité dans mes bras. Je voulais qu'elle oublie son ancienne vie. Je l'assis sur une pierre assez surélevée, afin qu'elle soit à ma hauteur.


- Voudriez-vous m'accompagner à Émeraude? demandais-je, gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saving Grace (reprise)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saving Grace (reprise)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeanne De Joigny ♫ I found my saving grace within you
» Haiti: Saving the Environment, Preventing Instability and Conflict
» Amazing grace
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Grace Asthon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume de Zénor-
Sauter vers: