Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour inquiétant - Célestia (reprise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Dim 17 Avr - 17:36

Il s'en était fallu peu. J'avais la vie sauve, bien entendu, et je devais le tout à ma soeur d'armes, Aliénor. J'avais tout de même vu ma vie défiler sous mes yeux. Car oui, j'avais pensé mourir. Ce guetteur de Cristal était un habile escrimeur, il fallait bien le dire. Car j'avais moi-même vaincu le meilleur escrimeur de l'Ordre d'Émeraude. Pour que je sois totalement incapable d'éviter son coup, c'était parce qu'il était affreusement talentueux. Heureusement pour moi, Aliénor était arrivée au bon moment. Malgré la situation, je ne pouvais m'empêcher de sourire moqueusement. De toute évidence, il ne savait pas du tout à qui il venait de s'en prendre. Je ne me promenais jamais dans les autres royaumes avec ma couronne. Et visiblement, ce n'était pas tous les hommes qui connaissaient le visage du prince héritier du royaume le plus important de tout Enkidiev. Pour les femmes, c'était toute autre chose... Un être de sang royal dans la vingtaine qui n'était toujours pas promis était un être habituellement hautement désiré. 


Je ne crois pas qu'assassiner un chevalier d'Émeraude et de soit, le prince héritier de ce royaume soit une bonne idée, lança Ali en guise de menace.


Je vis aussitôt l'incompréhension dans les yeux du leader. Décidément, il n'avait vraiment aucune idée de qui je pouvais bien être. Sans doute commençait-il à réaliser l'étendue et la gravité que son geste impulsif aurait eu. Émeraude étant le seul royaume où la peine de mort était en vigueur, sa tête se serait bien rapidement retrouvée en décoration sur les remparts émériens. La reine Mylena n'était pas la meilleure des mères, mais elle régnait de manière excessivement juste.


Cependant, je n'eus pas le temps d'apprécier davantage son visage apeuré que je vis le pied de ma soeur d'armes se lever. Un craquement sonore retentit dans la clairière, et je sus que son genou s'était brisé. Je souris de satisfaction, tandis qu'il se tordait de douleur au sol. Ah... Douce vengeance. Je savais bien que ça ne faisait aucunement partie des valeurs des chevaliers d'Émeraude, mais le bruit de la fracture de son os sonnait simplement comme une douce mélodie à mes oreilles. Le plus jouissant était par contre le cri de douleur qu'il poussa. J'aurais tout donné pour que ça dure plus longtemps. 


Aussitôt que leur chef fut au sol, les guetteurs s'activèrent, tentant de nous encercler. Vraiment ? Savaient-ils qu'ils allaient affronter la meilleure armée d'Enkidiev ? Je me secouai moqueusement la tête, avant de me disperser en éventail avec mes frères et soeurs. Eux, paumes chargées et moi, épée tendue. Bien rapidement ils reculèrent, mais nous gardâmes tout de même la position. Aucune envie de tomber dans une autre embuscade. Tandis qu'Aliénor et moi restions en position d'attaque, je vis Nathan croiser ses bracelets et Aden pénétrer sous la tente. Il en ressortit avec Célestia dans les bras et je ne pus empêcher une boule de jalousie se former dans ma gorge. Ne souhaitant pas céder à de telles émotions, je continuais de fixer férocement les guetteurs de Cristal. Aliénor se saisit brutalement de mon bras afin de m'entraîner à sa suite dans le maelström. 


Nous apparûmes soudainement dans la cour du château d'Émeraude. J'aurais voulu me jeter sur Aden afin de lui arracher Célestia des bras, mais lorsque je vis lui et Nathan tenter une opération magique sur ma soeur d'armes, je m'abstins. Je croisai donc le regard d'Ali, qui semblait rempli de questions.


- Il s'est passé quoi ? me demanda-t-elle pressement. Pourquoi les guetteurs vous ont attaqués ?


Je jetai un regard nerveux vers Tia, afin de m'assurer qu'elle allait bien. Je passai une main dans mes cheveux, rengainant du même coup mon épée. Je savais qu'Aliénor était inquiète et qu'elle voulait la vérité, mais j'étais incapable de m'en souvenir. Les paroles des guetteurs m'échappaient entièrement. Je ne faisais que jeter des regards furtifs vers ma bien-aimée.


Monte-la à sa chambre maintenant, ordonna Nathan à Aden. Elle a besoin de repos.


- Non ! hurlais-je jalousement.


Je me jetai sur mon frère d'armes, saisissant Célestia contre mon torse. Aden me jeta un regard surpris. Ce n'était pas mon genre d'agir de la sorte. Pourtant, mon chef me regardait avec un sourire en coin. Grâce à ses sens d'elfe, il avait depuis longtemps compris les sentiments que j'avais à l'égard de Tia. Bien avant moi. Mais j'étais idiot. J'avais préféré m'amuser avec des servantes et les mettre stupidement enceintes plutôt que de voir ce que j'avais directement sous les yeux. Ma mère avait toujours remédié à la situation, et je ne voulais même pas savoir comment. 


Je m'en occupe, murmurais-je, quelque peu honteux. 


Je me dirigeai aussitôt vers le grand hall, afin de grimper quatre à quatre les marches de l'escalier principal. Je serrais le corps mou de Célestia comme si c'était la seule et unique chose que j'avais en ce monde. Au lieu d'arrêter à l'aile des chevaliers, je préférai grimper jusqu'à l'étage royal afin de l'emmener à mes appartements. Je n'y vivais pas, mais je voulais que Tia soit le mieux traitée possible. Je franchis le dernier palier, arrivant nez à nez avec Mylena. 


- Tristan... tenta-t-elle d'une voix douce.


- Faites quérir des serviteurs, ordonnais-je alors. Je veux de l'eau, de la nourriture et du vin.


Elle me lança un regard étonné, mais ne répliqua pas, à ma plus grande surprise. Je continuai donc ma route vers mes appartements. J'ouvris la porte d'un puissant coup de pied et me dirigeai machinalement vers mon lit. J'y déposai tendrement Célestia, avant de poser un doux baiser contre son front.


- Je t'aime, murmurais-je d'une voix rauque. Je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas réalisé avant.


Je caressai sa chevelure du revers de la main, avant de me diriger vers les grandes fenêtres. Je fermai les rideaux sur le soleil couchant, afin d'offrir un meilleur sommeil à mon amie. Il ne me restait plus qu'à attendre qu'elle se réveille et que les serviteurs arrivent avec des vivres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célestia

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Mar 19 Avr - 12:30

Je m'étais évanouie il y a déjà un bon moment. J'avais utilisé le peu de mes forces restantes pour faire oublier la présence des chevaliers aux guetteurs. J'ignorais même si mon tour de passe passe avait fonctionner. 


Je sentis une vague d'énergie traverser mon corps assez pour reconnaître celle de mon chef... J'imaginais à quel point il devait être déçu de ma conduite. Je ne voulais même pas ouvrir les yeux pour voir son regard. Je ne portais même pas attention à ce qui passais autour de moi je voulais seulement me retrouver seule loin des jugements. 


Je changeai alors de bras, l'énergie se dégageant de la personne qui me retenais à présent était beaucoup plus calme et respectueuse. Il monta longtemps, me tenant toujours aussi serrer contre lui. Je me sentis ensuite avaler par un énorme lit, mais aussi en pleine sécurité. 


—Je t'aime, murmura une voix que je connaissais trop bien. Je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas réalisé avant. 

Sa main se posa dans ma longue chevelure la caressant tranquillement du revers de la main avant de les quitter bien trop rapidement à mon gout. 


J'ouvris les yeux pour voir Tristan me faisant dos devant d'énormes fenêtre. Nous n'étions pas dans l'aile des chevaliers non ?

—Tristan, tentais-je difficilement, ma gorge étant trop sèche. 


Je me redressai sur un coude pour observer la pièce, je ne la reconnaissais en rien, mais je la sentais familière. 


—Où sommes-nous, lui demandais-je.


Au même instant, quelqu'un frappa à la porte. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Sam 30 Juil - 23:20

Les bras croisés contre ma poitrine, je me contentais de fixer les rideaux d'un vert élégant. Je savais très bien que je devrais retourner m'occuper de Célestia, mais c'était comme si mon corps refusait d'aller vers elle. J'avais peur de sa réaction. J'avais peur qu'elle me juge. Mais plus encore, j'avais peur qu'elle ne veuille pas de moi.


- Tristan? parvint une douce mélodie à mes oreilles.


Je me retournai vivement, afin de m'assurer que ma jeune amie était correcte. Je poussai un soupir de soulagement lorsque je la vis sur ses coudes, observant la pièce. Je fis quelques pas vers elle, tentant un petit sourire rassurant.


- Où sommes-nous? 


Sa voix était inquiète, fébrile. J'ouvris la bouche pour lui répondre et la rassurer, mais trois légers coups à la porte m'en empêchèrent. 


- Entrez, lançais-je d'une voix distraite.


Deux serviteurs entrèrent avec un plateau de vivres. Je leur fis signe de le déposer sur la petite table et les chassai d'un geste de la main. Je m'agenouillai près de celle-ci, et je rempli une tasse de thé. Je me dirigeai ensuite vers Tia, déposant la tasse dans ses mains. Je l'aidai à se redresser en position assise en posant deux très gros oreillers de plumes derrière son dos.


- Bois, s'il-te-plaît, lui murmurais-je en pesant chacun des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célestia

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Sam 1 Oct - 19:07

—Entrez, dit-il.


Deux de ses serviteurs entrèrent avec des vivres qu'ils allèrent posé sur une table tout près. Tristan se leva du pied du lit pour se rendre à la table où il remplis une tasse de thé. Il vint ensuite me la mettre entre les mains. Tristan me redressa et mis deux oreillers dans mon dos. Il me fixa ensuite, se réinstallant à mes pieds. 


—Bois, s'il te plaît, dit-il en usant chacun de ses mots. 


Je m'exécutai difficilement. La tasse me semblait peser une tonne, je craignais de l'échapper à tout moment, mais la tasse atteignit sans problèmes mes lèvres et le liquide chaud se mis à couler dans ma gorge. J'en bus une bonne quantité avant de poser la tasse sur le sol. 


Je regardai Tristan le regard coupable. 


—Désolée, dis-je honteuse. Désolée pour toute la misère que je t'ai causée... Et désolée d'avoir gâcher tes ébats avec Arya, rajoutais-je avec une fine note de jalousie. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Sam 1 Oct - 20:06

J'enfouis mon visage entre mes mains, pensif. Je gardai tout de même un oeil sur ma jeune amie, m'assurant qu'elle m'obéissait. Bon, dit comme ça ce n'était pas très romantique, mais j'étais réellement inquiet pour elle et je voulais qu'elle reprenne sur elle. Comme ça, je pourrais la demander en mariage et l'épouser le plus rapidement possible... Ou pas. Sans doute ne voulait-elle pas ça après tout. Ça ne voulait pas dire que vu que moi je l'aimais, le contraire était vrai. J'avais toujours été une merde qui baisait à gauche et à droite, et cette réputation, elle la connaissait. Tout le monde la connaissait, même mon père. J'avais même été un con avec Célestia elle-même. J'avais osé coucher avec elle, alors que nous étions tous les deux en état d'ébriété. Je m'étais sauvé au beau milieu de la nuit, et on n'avait jamais parlé de ce qui s'était passé. Tout ce que je me rappelais, c'était que je lui avais fait très mal car elle était encore vierge. Con, littéralement. Elle ne voudrait pas de moi, même si j'étais un prince. Qui voudrait d'un mari comme moi?


- Désolée, dis subitement Tia.


Je relevai la tête, plongeant mon regard dans le sien, qui semblait beaucoup plus vivant maintenant. Je ne pus m'empêcher de sourire de voir qu'elle reprenait des forces. Avec les bons soins magiques des chevaliers, du bon thé et un bon repas qui l'attendait, elle serait sur ses deux pieds sous peu.


- Désolée pour toute la misère que je t'ai causée... Et désolée d'avoir gâché tes ébats avec Arya...


Hoho... J'avais senti la pointe de jalousie dans sa voix. Je me relevai d'un bon, afin d'aller m'agenouiller près d'elle. Ainsi, mon visage était beaucoup plus près du sien.


- T'as rien gâché, soufflais-je d'une voix rauque. C'est moi qui suis désolé... Je... J'aurais pas du coucher avec elle. Tia, je... Je... 


Incapable d'en dire plus, je me relevai de nouveau, mais cette fois afin de grimper par-dessus les jambes de la femme que j'aimais. Ma main alla se poser contre sa douce joue, et je me penchai vers elle afin d'aller embrasser ses lèvres d'un tendre baiser.


- J'ai beaucoup plus d'excuses à te présenter que toi tu auras jamais à m'en faire, lui murmurais-je alors. 


Je l'embrassai de nouveau, mais cette fois-ci avec beaucoup plus d'intensité et de passion que dans le premier baiser. Je le prolongeai le plus longuement possible, mais je savais également qu'elle était toujours faible. J'y mis donc fin à regrets, avant de prendre des distances respectueuses avec elle. J'allai m'asseoir à l'autre opposé du lit, lui faisant dos. Je poussai un long soupir puissant.


- J'suis désolé aussi d'être amoureux de toi, ajoutais-je alors d'une voix brisée.


D'une voix brisée, car il était évident qu'elle ne voudrait pas de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célestia

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Sam 1 Oct - 21:23

Tristan se releva d'un bon et vint s'agenouiller près de moi. Il me fixais inquiet avec son visage à environ deux pouces du mien. Je sursautai légèrement de le voir aussi près tout d'un coup.


—T'as rien gâché, souffla-t-il d'une voix rauque. C'est moi qui suis désolé... Je... J'aurais pas du coucher avec elle. Tia, je... Je...


Il faisait ce qu'il voulait, après tout ce n'était pas comme si nous étions mariés et avions quatre enfants après tout. J'attendais qu'il continue, mais la suite ne vint jamais. Il grimpa par dessus moi, sa main se posant doucement sur ma joue. Je le fixai dans les yeux, les joues rosissant légèrement. Il se pencha et posa ses lèvres sur les miennes. 


—J'ai beaucoup plus d'excuses à te présenter que toi tu auras jamais à m'en faire, murmura-t-il entre deux baiser. 


Il redoubla d'intensité, me faisant manquer un peu de souffle. La tête se mis légèrement à me tourner lorsqu'il s'arrêta. Il vint s'assoir de l'autre coté me faisant dos, poussant un long soupir.


—J'suis désolé aussi d'être amoureux de toi, dit-il tristement.


J'allais répondre mais les mots se bloquèrent dans ma gorge. Je le savais blesser, mais j'ignorais qu'elle était le problème. Ma principale dureté venait de ses actes en effets, mais je ne voulais pas le blesser, il était mon frère d'armes et je nous voyais mal expliquer à Nathan que même si il nous déclarais déserteur il n'y avait rien à essayer qu'il ne nous sépareraient pas ?


—Tristan, dis-je difficilement. 


Il ne se retourna pas et j'hésitais à continuer. Était-il désolé de m'aimer car après tout je n'étais pas l'une de ses servantes à la poitrine exorbitante ?


—Je... euhm, tentais-je. Je ne vois pas comment tu pourrais être désolé pour quelques chose d'aussi chimique et incontrôlable que trouver son âme soeur...


Pourquoi j'avais dis ça moi. Putain Célestia fixe les couvertures. Ne le regarde pas. Oui, oui c'est une belle couverture. Depuis quand tu es sentimentale toi. Non ne le regarde pas. LA COUVERTURE J'AI DIS !!!!


Mes joues devaient maintenant être cramoisies vifs. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Jeu 9 Fév - 23:12

Je me mordis la lèvre inférieure. Oui, enchaîner les conquêtes sans réellement me placer était intéressant, puisque ça mettait mes parents hors d'eux. J'étais prince, j'étais beau et célibataire. Je refusais toutes les demandes en mariage des princesses des autres royaumes. Après tout, j'allais être roi d'une manière ou d'une autre. Je n'avais pas besoin de marier une stupide inconnue étrangère. Je pouvais choisir. Et mes parents n'étaient pas contre l'idée. Mais c'était ça, le problème. Les femmes ne m'aimaient pas. Elles voulaient ma richesse, mon titre. Qui n'en voudrait pas. C'était pourquoi je n'en faisais que des histoires d'un soir. Avec Célestia, c'était différent. Je le savais. Je le sentais. Je ne savais pas pourquoi je ressentais cette chaleur lorsqu'elle était près de moi, mais j'avais la vague impression que nous étions destinés pour être ensemble. Visiblement, elle n'avait pas les mêmes pensées à mon égard. Ce qui me brisait le coeur. C'était la seule femme que je voulais présenter de manière formelle à mes parents. Aucune autre. 


- Tristan, m'appela alors ma soeur d'armes.


Je fermai les yeux, luttant contre mes larmes. Merde. Je savais déjà quel genre de discours elle allait me sortir. J'en avais déjà mal. Je ne voulais pas l'entendre. Je posai mes mains contre le matelas de plumes, afin de me lever et de quitter, mais sa voix m'en empêcha.


- Je, euhm... commença-t-elle alors.


Retenir mes larmes. J'étais un homme, je ne devais pas les laisser couler.


- Je ne vois pas comment tu pourrais être désolé pour quelque chose d'aussi chimique et incontrôlable que trouver ton âme soeur...


J'écarquillai les yeux, me retournant vivement. Évidemment, Célestia évitait mon regard. Mais j'avais entendu ce qu'elle avait dit. J'étais son âme soeur ! Cette lumière que je ne pouvais pas voir puisque je n'étais pas un être magique, elle la voyait elle. Je comprenais maintenant comment elle avait agi...


Je me levai d'un bond, faisant ainsi le tour du lit. Je pris l'une des mains de Tia dans les miennes, avant de poser un genou au sol. Jamais de ma vie, je n'avais été aussi sérieux.


- Célestia d'Émeraude, dis-je alors d'une voix solennelle. Acceptez-vous de devenir ma femme et ainsi prononcer vos voeux devant la population émérienne en entier?


Mes yeux étaient remplis d'étoiles, tandis que je fixais la femme de ma vie. Oui, j'avais peur d'un refus. Je ne devais pas avoir l'air de l'homme idéal à marier devant son silence.


- Je te jure, je te serai fidèle, murmurais-je, pour la rassurer. C'était toi que j'attendais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célestia

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Ven 9 Juin - 0:46

Tristan écarquilla subitement les yeux, comme si je venais de lui poser brusquement la main sur la joue, dans une gifle pinçante. Il resta immobile un moment, je sentais son regard lourd sur moi, mais je n'osais pas quitter le mur des yeux afin de le regarder. Je savais qu'il se questionnais, mais aussi qu'il assimilais l'information à 100 000 à l'heure. Après tout, ce n'étais pas une nouvelle facile à digéré. 


L'émérien de sang pur se leva d'un bond, faisant le tour du lit. Il s'arrêta lorsqu'il se retrouva devant moi, posant un genou au sol et prenant ma main dans les siennes. 


—Célestia d'Émeraude, commença-t-il solennel. Acceptez-vous de devenir ma femme et ainsi prononcer vos voeux devant la population Émérienne en entier ?


Les yeux de mon ami de longues date brillaient d'une lueur que je n'avais jamais vue, il me fixai, bouillonnant de joie. Je pensais sérieusement refuser la demande... brisez mes voeux de chevalerie et devenir reine pour une pauvre paysanne comme moi m'effrayait au plus au point. 


Je portai instinctivement, je posai mes doigts vers mon médaillon que je me mis à caresser du bout des doigts, pensive. 


—Je te jure, je te serai fidèle, murmura-t-il, voulant me rassurer. C'était toi que j'attendais...


Je lachai subitement la breloque d'or à mon cou, posant mon regard dans le sien. J'étais apeuré à l'idée d'annoncer l'union à Nathan, notre chef. Bien sur, je n'avais jamais réellement considéré l'option de devenir vieille femme, entourer de plusieurs chats, mais devoir annoncer une chose si... si formelle et remplis de tant de responsabilité me faisait si peur. 


Peur des conséquences qu'il pourrait y avoir, peur de ne pas être à la hauteur, peur qu'il se lasse de moi, peur de la réaction du peuple, peur qu'on nous mette à mort pour haute trahison... PEUR.


Je me demandais s'il sentais toute cette peur, toute cette angoisse. 


—Je... dis-je incertaine. Ce serais un honneur, conclu-je en laissant un petit sourire à mon futur époux. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Ven 9 Juin - 13:54

Elle ne me regardait pas. C'était comme si je n'existais pas en ce moment. Clairement, elle était dans son monde. Et n'étant pas né être magique, je ne pouvais point suivre ce qui se passait dans son esprit. J'étais relié à ses émotions, tout simplement, et je pouvais lui communiquer télépathiquement. Je la sentais stressée, et j'avais véritablement peur de sa decision. Moi qui était confiant quelques instants auparavant...

Tia laissa alors sa breloque, posant enfin son regard sur moi. Elle était tellement belle, ainsi pensive. Je voyais au fond d'elle que quelque chose la dérangeait, mais je savais que je pourrais la rassurer. Je voulais passer ma vie avec elle, et rien au monde ne pourrait nous en empêcher.

- Je... commença ma douce d'une voix hésitante. Ce serait un honneur.

Je dus me retenir de ne pas crier haut et fort ma joie. Alors, je me relevai afin d'embrasser ma douce avec amour. Puis, je réalisai que je n'avais absolument rien afin d'officialiser notre union.

- Je reviens, lui soufflais-je avec douceur.

Je posai un tendre baiser sur son front avant de partir vers la salle des trésors royaux. Là, se trouvait un magnifique anneau en or incrusté d'une émeraude. Je l'avais fait faire il y avait longtemps par le forgeron, afin que je puisse un jour la présenter à l'élue de mon coeur. Je retournai rapidement à ma chamber, et j'aidai Célestia à se remettre sur pieds. Je glissai la bague à son annuaire gauche, puis je l'attirai vers moi.

- Je t'aime, soufflais-je, tellement heureux que je ne savais pas comment réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Célestia

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 14/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Ven 9 Juin - 22:40

Tristan se leva d'un bond afin de venir poser rapidement ses lèvres sur les miennes. Il s'arrêta subitement, il s'arrêta, me regardant doucement.


—Je reviens, dit-il doucement en embrassant mon front. 


Tristan quitta la pièce en coup de vent. Je reposai ma tête contre l'oreiller, j'étais encore faible et la fatigue commençait à m'accabler. 


Les dernières 24 heures avaient été très difficile sur mon énergie. Je ne savais pas encore ce que mon futur époux était partis faire. Je luttais afin de ne pas m'endormir avant le retour de mon frère d'arme. 


Il revint rapidement, plus que je le croyais... ou peut-être m'étais-je assoupis et le son de ses pas m'avais réveiller, comment pourrais-je savoir.


Tristan s'approcha de moi, m'aidant à me relever, il prit alors ma main, glissant le long de annuaire une magnifique bague en or. 


— Je t'aime, souffla-t-il. 


Je m'éloignai de lui, sentant le besoin de rester en position assise. Mes fesses se posèrent lourdement contre le matelas. Je posai finalement les yeux sur la bague, valant plus que tout ce que je possédais visiblement.


— Elle est magnifique, dis-je à Tristan sans pouvoir la quitter des yeux.


J'arrêtai subitement ma contemplation, repensant à l'odre. 


— Et pour l'ordre, le questionnais-je. Comment s'en sort t'on avec cet acte, digne de la désertion, car il faut se le dire, nous n'aurons pas le choix de le quitter un jour ou l'autre, dis-je inquiète.


Je laissai tomber mollement ma tête sur l'oreiller, toute ses pensée me donnait mal à la tête. 


— Je veux un mariage lors de la saison chaude, dis-je un peu dans les vapes. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   Ven 16 Juin - 22:23

Était-elle sous le choc? Ou alors était-ce parce qu'elle était encore faible ? Je ne le savais point, mais je la tenais fermement entre mes mains. Cette femme, que j'avais longuement regardé de loin sans jamais oser m'en approcher, était désormais ma future épouse. Et j'allais en prendre le plus grand soin. Ma mère ne le croirait jamais si je le lui annonçais. Eh ouaip. Tristan, le prince a femmes qui alignait conquête après conquêtes allait maintenant se marier et être fidèle qu'a une seule et unique personne. Et cette personne, c'était mon âme sœur. Elle n'avait pas a avoir peur. J'allais l'aimer et la chérir jusqu'à ma mort, puis j'attendrai impatiemment son arrivée sur les grandes plaines de lumière. Cette vie, elle m'était destinée. Mais également, je l'avais choisie. J'avais demandé a Célestia de m'épouser, parce qu'au plus profond de mon être, c'était réellement ce que je voulais.

Je sentis soudainement ma fiancée chambranler quelque peu. Je voulus la retenir et ainsi l'aider, mais elle s'était déjà défait de mon étreinte et s'asseyait sur le lit. Je m'agenouillai devant elle, quelque peu inquiet. Il faudrait que quelqu'un lui donne de l'énergie vitale. Une fée, ou alors un Elfe. Mais son ascendance féérique me faisait pencher vers la fée. Sans doute Désirée pourrait le faire, mais elle n'était pas encore assez loin dans son entraînement... La femme de Nathan ? Après tout, c'était en elle d'aider les autres...

Tia fixait sa bague, visiblement sous le choc. Elle était encore plus magnifique que le bijou. Tout d'elle était extraordinaire. Et je voulais qu'elle le sache.

- Elle est magnifique, me dit-elle d'une voix absorbée.

Je ne pus m'empêcher d'afficher un petit sourire en coin. Cette bague se mariait parfaitement a son doigt, ce qui était la preuve qu'elle était faite pour elle. Je me devais d'épouser cette femme. Ce bijou avait été littéralement fait pour mon âme sœur, sans même que je ne le sache.

- Et pour l'Ordre ? me demanda alors Célestia d'un ton un peu plus paniqué. Comment s'en sort-on avec cet acte, digne de la désertion ? Car il faut se le dire, nous n'aurons pas le choix de la quitte un jour ou l'autre...

Je haussai un sourcil, visiblement incrédule. N'avait-elle pas entendu parler du Roi Onyx qui s'était proclamé chevalier d'Émeraude et avait fait de sa femme, elle aussi chevalière, la reine du trône d'Émeraude ? Probablement pas, elle était souvent dans la lune lorsque nous étions élève et que nous apprenions l'histoire de notre Ordre. Personne ne nous accuserait de désertion, au contraire, Nathan serait heureux pour nous. Et puis, mon père m'avait toujours dit qu'un bon roi savait sortir son épée afin de défendre son peuple. Et je voulais être ce genre de roi.

- Je veux un mariage lors de la saison chaude, murmura-t-elle en laissant tomber sa tête contre l'oreiller de plumes.

Je me couchai a ses côtés, et je la serrai fortement dans mes bras. Je posai ensuite un doux baiser contre sa chevelure. Je lui donnerais absolument tout ce qu'elle voulait. La saison des pluies allait commencer sous peu, donc je pourrai l'épouser dans quelques lunes seulement. C'était parfait. J'avais peur par contre que cet engagement l'effraie et qu'elle prenne la fuite. Je ne voulais pas la perdre, pour rien au monde.

- Tout ce que vous voudrez, ma reine, lui soufflais-je en un murmure.

Je la fis toute petite contre moi, afin de lui donner de ma chaleur. En effet, sa peau était complètement gelée. Évidemment, cela était du a sa perte d'énergie encore récente, et c'était le seul réconfort que je pouvais lui offrir. Ma peau chaude contre la sienne.

- Je vais appeler Nathan pour qu'il te transmette de son énergie vitale, chuchotais-je. Ce n'est pas normal que tu ne régénères pas ton énergie par toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour inquiétant - Célestia (reprise)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour inquiétant - Célestia (reprise)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un RP inquiétant...
» Description de la demeure
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume d'Émeraude :: Château :: Appartements royaux-
Sauter vers: